• Course ou musculation pour la perte de gras? Partie 2

    Maintenant que vous savez que la course de longue durée à basse intensité n’est pas optimale pour perdre du gras, voici donc quelques solutions qui s’offrent à vous.

    1- Sprint

    Si vous désirez courir, je vous suggère de courir vite et pas longtemps. Faire des sprints est la méthode idéale pour sauver du temps et avoir des résultats. L’entrainement anaérobie améliore également les capacités aérobies. L’inverse n’est pas vrai par contre. Donc, même si vous vous entrainez pour un marathon, incorporer des entrainements où vous faites des sprints comme des 50 m, 100 m, 400 m, améliorera vos performances.

    2- HIIT

    HIIT réfère à « High intensity interval training » ce qui veut dire en français « entrainement en intervalle de haute intensité ». Cette méthode consiste à exécuter un mouvement ou un exercice pendant une courte période de temps (10 à 60s) et ensuite prendre un temps de repos court et répétez le tout plusieurs fois. Selon les études, cette méthode est plus efficace pour perdre de la masse adipeuse que faire un entrainement à basse intensité de longue durée. Le HIIT améliore également la sensibilité à l’insuline de façon aigüe et chronique jusqu’à 24 h après l’effort terminé. Ce type d’entrainement pourrait donc être extrêmement bénéfique pour une personne souffrant de diabète. Comme pour les sprints, le HIIT améliore autant les capacités aérobies qu’anaérobies en plus d’augmenter la capacité d’oxydation des acides gras au niveau des muscles squelettiques.

    3- Entrainement lactique

    Si vous voulez perdre du gras et gagner du muscle en même temps, l’acide lactique est probablement votre meilleur ami. Plus vous allez produire d’acide lactique, plus vous allez libérer d’hormone de croissance. Non vous n’allez pas vous remettre à grandir. Votre corps produit naturellement l’hormone de croissance et elle est libérée sous forme de pulsation majoritairement durant la nuit. L’hormone de croissance favorise la synthèse protéique et elle a une action lipolytique. C’est-à-dire qu’elle vous aide à gagner du muscle et à perdre du gras en même temps. Favoriser donc des entrainements à haut volume et sollicitant de grosses masses musculaires pour atteindre un taux d’acide lactique le plus élevé possible. Par contre, ce n’est pas si facile que ça. Pour ceux qui ont déjà fait le test de VO2max ou le test Wingate savent qu’il faut aller jusqu’au bout de ses capacités pour atteindre des taux de lactate sanguin élevé. Soyez donc prêt à donner votre maximum et les résultats seront présents.

    4- Entrainement d’homme fort

    Ce type d’entrainement est extrêmement efficace pour faire disparaître le tissu adipeux. Tout ce qui est soulevé de terre, marche du fermier et poussée de traineau sont des exercices qui sollicitent plusieurs muscles et qui sont donc excellents pour créer une grande dépense énergétique. De plus, ce sont des entrainements très valorisant et diversifié que les clients adorent faire.

    Pour conclure, lorsque vous vous entrainez, garder toujours en tête que vous êtes ici pour bâtir de la masse musculaire et non perdre du poids. Comme je l’ai dit dans l’article précédent, plus vous avez de muscle, plus votre métabolisme de base est élevé. Priorisez ensuite des entrainements anaérobies, c’est-à-dire que l’effort est tellement élevé que vos muscles doivent travailler sans la présence d’oxygène. Les méthodes mentionnées plus haut sont toutes dans la filière énergétique anaérobie. Ce qui rend ces types d’entrainements bénéfiques est que votre consommation d’oxygène reste élevée jusqu’à 24 h après l’entrainement. On appelle ce phénomène EPOC (excess post-exercise oxygen consumption). Chaque fois que vous consommez 1L d’oxygène, vous brûlez 5 kcal. Donc, vous comprendrez assez vite pourquoi ce phénomène est si efficace pour la perte de gras.

    Évidemment, lorsqu’on veut améliorer sa composition corporelle le côté alimentation est extrêmement important. Si vous avez une Ferrari, vous allez mettre la meilleure essence à l’intérieur pour qu’elle performe. C’est la même chose avec votre corps et la nourriture. Je vous suggère donc de faire appel à un professionnel pour vous épauler vers l’atteinte de vos objectifs et pour mettre toutes les chances de votre côté.

    Au plaisir de vous rencontrer,

    Samuel Choquette, étudiant en kinésiologie

Laissez un commentaire

You must be logged in to post a comment.